Rubrique ESPRIT VILLAGE dans ROQUE INFO de Novembre

Publié le par esprit-village

Voici le texte de notre rubrique transmise ce jour aux services de la Communication.

 

La ROQUE D’ANTHERON est mal dirigée, mais jusqu’à quand.

 

Le point N° 15 du Conseil Municipal du 28 septembre proposait la création d’un groupe de travail pour rendre plus transparente la procédure d’attribution de logements sociaux. Ce point était attendu après l'épisode estival de l'adjointe en charge du logement social bénéficiant, pour son usage personnel, de l'obtention d'un logement social dans l'immeuble du Concerto, dans un délai incroyablement bref.

 

La délibération présentée par le Maire proposait 4 membres : R VILLEVIEILLE, C PAQUOLA, S LO NOBIL et C NAVIO. L’opposition invitée à proposer deux noms a désigné L CHRISTOPHE et C VIRETTI GARCIA.

L'opposition a  fait part de son indignation de voir Christine PAQUOLA figurer dans la liste. Sous la pression, le maire a scindé ce point en deux : la création du groupe de travail, puis la désignation de ses membres.

Pour la création du Groupe de Travail :

Jean Pierre SERRUS a rappelé que la création de ce groupe de travail avait été demandée par l’opposition en Conseil Municipal le 1er Juin dernier. Le Maire avait répondu par une fin de non recevoir. Jean Pierre SERRUS a demandé que soit remplacée la mention «comme nous nous y étions engagés », par la mention « comme l’opposition l’avait demandé ». Robert VILLEVIEILLE a été obligé de concéder ce point.

Sous ces conditions, les 7 élus d’ESPRIT VILLAGE ont voté pour 

Pour la désignation des membres :

Jean Pierre SERRUS a demandé un scrutin à bulletin secret, et a fait une déclaration préalable. Il a précisé que les élus de l’opposition allaient voter contre la liste proposée par le Maire en raison de la présence de Christine PAQUOLA.

Les élus de l’opposition n’ont pas voulu débattre en public de sa vie personnelle. Ils ont constaté simplement que Christine PAQUOLA ne pouvait plus instruire sereinement les demandes de logement social alors qu'elle venait de bénéficier à titre personnel d'une attribution d'un tel logement. Comme élue responsable, elle aurait dû se retirer elle-même de la procédure d’attribution. Puisqu’elle ne l’a pas fait, et observant l’émoi provoqué par ce sujet, le Maire aurait dû lui retirer cette mission. Non seulement il n’a pas pris cette décision responsable, mais il a même eu l'outrecuidance de proposer qu'elle siège dans ce groupe de travail. Jean Pierre SERRUS a alors demandé à chaque Conseiller Municipal de s’exprimer en conscience.

Les résultats de ce scrutin a été sans équivoque : 14 élus ont voté contre cette liste avec C PAQUOLA, 13 élus ont voté pour, et 2 se sont abstenus. 

Pour la première fois depuis l'élection de 2008, une majorité d'élus a désapprouvé un choix du maire. Nous ne doutons pas que d'autres rendez-vous donneront aux élus municipaux l’occasion de confirmer leurs doutes profonds sur la manière avec laquelle le maire dirige notre commune.  

 

Il serait responsable et raisonnable de mettre un terme à cette situation périlleuse pour la commune, en démissionnant collectivement par exemple, afin d'organiser de nouvelles élections municipales.

 

 

Vous pouvez être informés quotidiennement sur l’actualité du Village et participer au débat démocratique en consultant notre blog : http://esprit-village.over-blog.fr/

Cordialement, Jean pierre SERRUS, Isabelle RICARD, Michel ROUSSIER, Laurence CHRISTOPHE, Nicolas GRAVEL, Céline VIRETTI GARCIA et Jean Maurice MATHELET

 

Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article