Rubrique d'Esprit Village dans La Roque Info de septembre 2013

Publié le par esprit-village

Voici le texte de notre rubrique transmis au service de la communication.

 

Ne conduisons pas le maire à l’immobilisme !

Pressé par une pétition, le maire avait consacré la rubrique de libre expression de la Roque Info de juillet  à justifier son opération immobilière de 35 maisons de ville sur le terrain de la Rabassière. 

Dans ce texte signé de sa seule main, surement en raison des dissensions au sein de sa majorité sur ce projet, il affirmait : « on ne me conduira pas à l’immobilisme ou à la politique des bras croisés au motif de campagne électorale ».

Robert VILLEVIEILLE devrait être plus modeste lorsqu’il aborde le sujet de son dynamisme et de son efficacité. Premier adjoint puis maire, il va devoir présenter le bilan de son mandat.

Pour éclairer les Rocassiers sur  ce bilan en matière d’urbanisme et d’équipements, il nous parait utile de rappeler le texte intégral de la dernière page du document de campagne n°5 de la majorité municipale, distribué quelques jours avant le scrutin de mars 2008 :

 « Notre programme pour le prochain mandat : le collège, son gymnase, le CFA, le nouveau complexe sportif, l’espace de vie et de loisirs avenue de l’Europe Unie, la cuisine centrale, le point information jeunesse, la transformation des principaux bâtiments municipaux selon les normes  qualité environnementales, la poursuite du développement de la zone industrielle pour développer l’emploi, la création et la transformation des trottoirs, des éclairages et des zones limitées à 30 à l’heure, dans les quartiers qui ne l’ont pas encore ».

Six ans après la distribution de ce catalogue de promesses électorales, le bilan de son efficacité d’adjoint à l’urbanisme puis de maire est facile à faire :

des centaines de milliers d’euros d’études abandonnées pour le collège, pour l’espace de vie et de loisirs, pour le PLU et pour  le nouveau complexe sportif,

un retard de plusieurs mois pour le démarrage de la cuisine centrale

un chantier interminable et hors de prix pour la réfection de l'hôtel de ville

des pré-études inutiles et couteuses engagées en juin 2013 pour aider au choix de l’implantation d’un gymnase.

Par ailleurs, Robert VILLEVIEILLE occupe la fonction de Vice Président en charge de la délégation à « l’éducation des citoyens à l’environnement » à la CPA. Autre fonction, autre collectivité et toujours pas de bons résultats. Le 26 juin dernier La PROVENCE présentait le bilan pour la CPA de la collecte sélective et séparative des déchets : Une moyenne de 52 kg par habitant, en tête Vauvenargues avec 98 kg par habitant, « et la plus mauvaise élève, c'est La Roque d'Anthéron avec 40 kg de déchets triés par personne".

Personne ne conduira  le maire à l’immobilisme. Il le fait très bien tout seul.

 

Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article