Les voeux des élus d'ESPRIT VILLAGE pour 2012

Publié le par esprit-village

 

Voici le texte de notre rubrique dans la Roque Info de Janvier 2012.

 

Nos voeux pour 2012

Une fois n’est pas coutume, notre rubrique ne fait pas écho à l’actualité des derniers Conseils Municipaux. A la veille d’une nouvelle année, il nous apparaît plus opportun de formuler nos voeux pour 2012.

 

Il est d’usage de souhaiter ses meilleurs voeux sans pour autant les préciser. Qu'il  nous soit permis de déroger à cet usage, et de formuler ce que nous souhaitons à notre village et à ses habitants pour 2012 et au delà.

 

Nous souhaitons que La Roque d’Anthéron conserve son caractère villageois. La taille encore raisonnable de notre commune est une chance pour notre qualité de vie. Pouvoir se connaitre et se rencontrer aisément est un privilège qui disparait au fur et à mesure que les communes se développent et s'accroissent. Sachons avoir la sagesse de défendre ce privilège.

 

Nous souhaitons que la concorde l’emporte toujours à la discorde à l’intérieur de notre communauté villageoise. Nous espérons que 2012 nous donnera de nombreuses occasions de nous réunir autour d’événement collectifs et festifs. Sachons privilégier ce qui nous rassemble à ce qui nous divise.

 

Nous souhaitons que notre environnement ne soit pas dégradé. Nos collines et la plaine de la Durance sont des espaces naturels qui subissent les effets de la pollution et du changement climatique. Ils sont de ce fait fragilisés. Sachons les protéger en n'ajoutant pas aux excès du monde ceux de la négligence des Rocassiers ou d’un urbanisme mal maitrisé.

 

Nous souhaitons enfin à chacune et chacun d’entre vous d’être épargné par les conséquences de la grave crise économique que nous traversons. 

 

 Bonne santé, bonne et heureuse année 2012

 

Cordialement,

Jean pierre SERRUS, Isabelle RICARD, Michel ROUSSIER, Laurence CHRISTOPHE, Nicolas GRAVEL, Céline VIRETTI GARCIA et Jean Maurice MATHELET

 

Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaires sur ce blog.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article