La rubrique d'Esprit Village dans la Roque Info de novembre 2012

Publié le par esprit-village

Vendredi 19 octobre, le maire à présenté le bilan de son action des derniers 18 mois à la salle des fêtes.

 

Voici le texte que nous avons transmis à la rédaction de LA ROQUE INFO pour en rendre compte.

 

 

L’intervention de Robert VILLEVIEILLE du 19 octobre 2012 : l’exposé laborieux d’un mauvais bilan

Robert VILLEVIEILLE s’est risqué au bilan de son action  le vendredi 19 octobre devant une salle des fêtes clairsemée. Sa présentation de ce qui a été fait ces 18 derniers mois tient en quelques lignes :

·         sa personnalité différente de celle de Jean Louis TURCAN aurait amené un changement dans l’organisation des services municipaux et dans le management du personnel municipal.

·         des travaux ont été terminés durant les 18 derniers mois (la  1ère tranche de l’abbaye de Silvacane, l’interminable chantier du boulevard Adam de Crapone et le fiasco de la façade de l’hôtel de ville dont il ne peut dire ni la date de fin, ni le coût global).

·         la signature de la délégation de service de l’eau et de l’assainissement.

·         le résumé chiffré de  son agenda : 800 rendez-vous et 400 réunions. 

Nous avons en effet observé des changements dans la gestion municipale que nous trouvons encore moins bonne. Nous avons constaté que les travaux avaient été très mal gérés et que les gâchis se sont multipliés (rond-point de la poste,  façade de l’hôtel de ville). Nous avons aussi noté qu’il ne disait pas un mot de l’Agenda 21 et du Jumelage qui ne sont en effet pas de son fait.

En ce qui concerne les projets, le maire a dit vouloir poursuivre son programme coûteux dans le contexte économique actuel  (cuisine centrale, voie de liaison sud, pelouse synthétique, etc.). Il continue à prendre argent comptant les promesses  d’un futur collège avec son gymnase (en juin 2009, le président du Conseil Général s’était engagé pour une ouverture à la rentrée 2013).

Nous ne pouvons que constater son manque de vision, de méthode et de rigueur dans la gestion des projets. Il n’a presque rien dit du PLU sur lequel il travaille depuis 2001, annonçant simplement «  qu’il serait révisé dés son adoption ». Il ne parle plus du devenir du site de la piscine municipale qui avait fait l’objet de déclarations tonitruantes au printemps dernier. Il a annoncé un évident recul sur la pelouse synthétique. L’aurait-il fait  si nous n’avions pas dénoncé des vices dans la procédure de consultations des entreprises et la facture de 2,5 millions d’euros qui dépasse de 70% les prévisions.

Nous sommes inquiets par l’incapacité de Robert VILLEVIEILLE à prendre des décisions. Parmi les nombreux exemples qui le démontrent, rappelons ses atermoiements :

·         lors de la scandaleuse attribution du logement social à son adjointe aux affaires sociales (elle occupe toujours le logement et elle est toujours son adjointe)

·         lors du dernier Conseil Municipal au cours duquel il a avoué avoir présenté en juin dernier une délibération d’échange de parcelle de manière irrégulière. Il s’est engagé par lettre auprès des intéressés à retirer cette délibération. Plus de quatre mois après son erreur, il ne l’a pas corrigée et le dossier empoisonne l’ambiance villageoise. Nous lui demandons de régler enfin le problème en retirant sa délibération.

En conclusion, le bilan que nous faisons de l’exercice du pouvoir de Robert VILLEVIEILLE est sévère. Pour nous, le village se porte encore plus mal aujourd’hui qu’en avril 2011. Peu importe les 800 rendez-vous et les 400 réunions du maire. Ce qu’un bilan doit présenter, ce sont des résultats. Ceux des 18 mois de pouvoir de Robert VILLEVIEILLE ne sont pas bons.

Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
800 rdv et 400 réunions? C'est ce que je fais en une journée... Eternel débat entre quantité et qualité. D'aucun diraient qu'il vaut mieux léger et bon que copieux et fade. Je crains que nous ne<br /> soyons malheureusement à la fin de cette assiette de choucroute rance, et que le moelleux au cacao revisité congelé qui se profile pour 2013, ne vienne clore un mandat que chacun tentera d'oublier.<br /> L'addition svp et vite.
Répondre
A
c'est même bien loin de nous faire rêver !!!!!!<br /> <br /> Bref vivement que ça s'arrête.
Répondre