La rubrique d'ESPRIT VILLAGE dans la ROQUE INFO de mars 2012

Publié le par esprit-village

Voici le texte adressé au service d ela communication:

 

La vraie nature du nouveau pouvoir municipal 

Depuis le 3 avril dernier, le nouveau maire dirige une équipe municipale divisée.  Dès le mois de septembre, nous avions fait part de nos inquiétudes au sujet des lacunes et des faiblesses du nouveau pouvoir.

Après 10 mois d’exercice, le doute n’est plus permis. Nous sommes sans cesse interpelés par la mauvaise préparation des dossiers et l’improvisation lors des prises de décision. En voici des exemples observés ces derniers jours.

  • Le maire a réuni les membres du conseil municipal pour leur annoncer son intention d’abandonner le projet électoral de halle sur le site de l’ancienne piscine, sans  proposer le moindre projet alternatif ! Une étude onéreuse est ainsi jetée à la corbeille. Pour notre part, nous continuons à défendre notre projet de maintien  d’un centre nautique de plein air orienté vers les loisirs des rocassiers et réclamons un pré étude économique (investissement et fonctionnement).
  • Le maire a décidé d’engager 1 500 000 euros pour la réalisation d’un stade de football synthétique  (dont 400 000 euros pour les seuls vestiaires). Pour notre part, nous jugeons que cet équipement sportif n'est pas prioritaire. Nous avons déjà le stade M BOUCHARD. En revanche, le projet du collège n'avançant pas concrètement, le village n'a toujours pas de projet de gymnase.   Nous préférerions, et de loin, la réalisation d’un gymnase permettant des activités sportives toute l'année, tant pour les jeunes que pour les adultes, tant pour les garçons que pour les filles, et permettant la pratique d’une dizaine de sports.

·         Le maire a convoqué un Conseil Municipal au mois de février pour tenir le nécessaire débat d’orientation budgétaire. Malgré l’importance du sujet et la nécessité d’organiser en temps voulu ce débat, les dossiers qui nous ont été adressés n’étaient pas complets, ne permettant pas à notre groupe d’opposition de préparer comme il se doit la séance du Conseil Municipal.

Robert VILLEVIEILLE va diriger ainsi notre village pendant deux ans, en s'appuyant sur une majorité divisée et fracturée par des lignes politiques fluctuantes.  Pendant ce temps, les marges de manœuvre s'amenuiseront, parce que la crise économique et sociale fait rage. Ce n’est pas rassurant.

Pour notre part, élus d’opposition sans étiquette, issus de la société civile, nous continuerons à mettre notre temps et nos compétences au service du Village. Nous ne pouvons pas empêcher les erreurs, les errements et les incompétences. Mais nous pouvons les dénoncer et les révéler aux rocassiers, qui ne sont pas dupes.  

Cordialement,

Jean pierre SERRUS, Isabelle RICARD, Michel ROUSSIER, Laurence CHRISTOPHE, Nicolas GRAVEL, Céline VIRETTI GARCIA et Jean Maurice MATHELET

 

Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article