Ce soir nous débattrons sans vote du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) de notre Village

Publié le par esprit-village

L’élection de Mars 2008 a vu s’opposer deux conceptions radicalement différentes du développement de notre Village.

Notre liste ESPRIT VILLAGE proposait une évolution modérée de la population et une résolution des problèmes actuels du Village avec la population actuelle et avec les moyens actuels.

La ROQUE EN MARCHE proposait une évolution importante de la population, argumentant que la taille de demain résoudrait à elle seule les problèmes d’aujourd’hui grâce aux moyens qu’apporterait l’augmentation de population.

Nous souhaitions nous attaquer aux problèmes, nos concurrents souhaitaient les diluer dans la croissance démographique.

Les  élus d’ESPRIT VILLAGE ont toujours affirmé leur conviction selon laquelle l’histoire, la géographie, la topographie et la sociologie de notre village ne nous destinaient pas à croitre de manière trop importante.

Nos concurrents ont toujours fait passer au second plan ces réalités pour donner la priorité à la croissance démographique. Au pouvoir depuis 15 ans, ils sont totalement responsables de l’urbanisation chaotique de La Roque. Devons- nous rappeler leur projet d’urbanisation de 18 hectares de collines au sud du village présenté lors de la mouture précédente du projet de PLU. Nous avions été les seuls à l’époque à nous y opposer mais nos convictions ont été suffisantes pour stopper ce projet absurde.

Cette élection a montré que les Rocassiers étaient très partagés sur ce sujet essentiel. Nous avons perdu de 16 voix. Neuf Rocassiers ont fait la différence et les électeurs qui ont voté blanc doivent comprendre aujourd’hui l’importance de leur choix.

Ce soir ce sujet revient au devant de la scène municipale. La majorité va présenter son nouveau projet. Il ne développe plus le Village au sud dans les collines, il le développe au nord dans la plaine. Mais le ressort est toujours le même : faire croitre la population toujours plus vite.

Nous nous opposerons à ce projet et à cette conception du développement du Village résumée dans le premier paragraphe du projet de PADD. Par soucis de clarté, voici le texte intégral du projet de ce premier paragraphe fondamental puisqu’il affirme la « philosophie » du PADD :

 . «    Un objectif  de développement    dynamique

Contexte et enjeux :

Après  une période  de progression   démographique   modérée,  La Roque  d'Anthéron  souhaite  renouer avec  une  dynamique   démographique   soutenue.   1/ s'agit  tout  à  la  fois  de  soutenir  la  création   de services  et d'équipements  par l'apport  de populations  nouvelles,  mais aussi  de renforcer,  ou du moins de conserver,  le poids  de la commune  au sein de l'intercommunalité.

 

Les objectifs  du PLU:

 

1.1.1.  Initier un renouveau de la croissance  démographique ...

L'objectif  est  celui  de  7000  habitants  à  l'horizon  2025  soit  2 000  habitants  supplémentaires   et  une croissance  annuelle  de  1,75% environ.  Il s'agit  donc bien d'augmenter   le rythme  de progression  de la population   (+1.5%/an    entre   1999  et  2006)   sans  faire   le  choix   d'une   rupture   trop  forte   avec   le développement  actuel.

 

1.1.2....   en préservant   l'équilibre  du développement

La progression  démographique  se traduira  logiquement  par une augmentation  du parc de logements: - en 2025, La Roque d'Anthéron  comptera  ainsi environ  1010 résidences  principales  supplémentaires.

Elle  s'accompagnera   également   d'une  augmentation   parallèle  du  nombre  d'emplois.   L'objectif   est d'accueillir  environ 580 emplois  supplémentaires   pour maintenir  le rapport entre actifs et emplois. »

 

La phrase « Après  une période  de progression   démographique   modérée,  La Roque  d'Anthéron  souhaite  renouer avec  une  dynamique   démographique   soutenue » justifie à elle seule notre opposition fondamentale à ce projet. Nous pensons le contraire, nous pensons que la progression démographique soutenue des dernières décennies doit faire place à une progression enfin modérée.

Nous conseillons aux Rocassiers d’assister au débat de ce soir. Une fois adoptés, ce PADD et le PLU dans son ensemble fixeront le cap de la croissance soutenue. Tous les élus de la majorité, qu’ils soient de droite, de gauche, porteront la responsabilité de ce choix qui n’a rien à voir avec le développement durable. On peut gagner quelques voix sur un slogan démagogique (pour un avenir durable !), ce n’est pas pour autant que l’on échappe à ses responsabilités.

Selon moi la raison de la politique n’est pas dans les slogans mais dans les convictions.

 

Jean Pierre SERRUS

Conseiller Municipal

 

Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> Bonjour,<br /> <br /> Je m'interroge sur le lien entre l'augmentation de la population escomptée, qui ne me paraît pas déraisonnable en soi, et la création de services et d'équipements.<br /> <br /> Si cela signifie que l'on a besoin des recettes liées aux futurs habitants pour créer ou mettre à niveau un certain nombre d'équipements déjà nécessaires actuellement (ex: la remise à niveau des<br /> écoles)je crains que l'on s'inscrive dans un cercle vicieux.<br /> <br /> S'il s'agit en revanche de soutenir un développement modéré (les Communes par ex. ont besoin aujourd'hui de créer des logements pour ne pas perdre de population à cause du phénomène de<br /> décohabitation)et permettre corrélativement la création d'équipements nouveaux, la stratégie est toute autre.<br /> <br /> Cordialement,<br /> <br /> <br />
Répondre