a propos du vote de la liste des administrateurs du CCAS

Publié le par esprit-village

Vendredi 3 mai 2013

je reviens sur le vote intervenu lundi 29 avril en conseil municipal, au sujet de la liste des administrateurs du Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) de la Roque.

Figurait sur la liste le nom de Christine PAQUOLA. Je rappelle qu'elle a profité de son statut d'élue pour accéder plus vite que les autres administrés du village à un logement social neuf au Concerto. Je rappelle aussi qu'elle est vice présidente de l'association départementale des CCAS et qu'elle nous a informé il y a quelques semaines d'un projet de voyage d'étude à VENISE pour visiter une maison de retraite.

Je considère ces attitudes indignes d'une adjointe chargée des affaires sociales. Les élus ne devraient jamais obtenir de profits ou de faveurs de leur mandat.

Les conseillers municipaux avait la possibilité d'exercer leur devoir de vigilance et de barrer son nom pour mettre un terme à sa présence au sein du conseil d'administration du CCAS, et au sein de l'association départementale des CCAS.

Le vote a été le suivant:
- 9 bulletins avec le nom de Christine PAQUOLA barré
- 17 bulletins sans nom barré
- 1 abstention

Elle siègera donc au conseil d'administration du CCAS et demeurera vice présidente de l'association départementale.
Le chemin de la transparence et de l'éthique de la vie politique sera long et difficile!
 
Jean Pierre SERRUS
Conseiller Municipal d'ESPRIT VILLAGE
 
 Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Petite fête tristounette et sans grande envergure.
Répondre
R
Pitoyable ce mixte entre marché du jeudi, St Louis et carnaval, rendez la fête à qui de droit, et qu'on en parle plus
Répondre
A
Oh ! que oui !!!!
Répondre
A
c'est ce qu'on appelle chez nous une belle "cacade"!!!!<br /> <br /> Aujourd'hui 26.05.2013 la Roque d'Anthéron
Répondre
J
merci Patrick pour vos contributions sur ce sujet qui fait beaucoup de bruit dans le village.<br /> <br /> Comme vous, nous tentons d'en savoir plus, mais les éclaircissement ne sont pas si simples à obtenir.<br /> <br /> Le nouveau contrat négocié et présenté en Conseil Municipal par le maire devait entrainer une baisse des factures pour une majorité de consommateurs rocassiers.<br /> <br /> Une fois avisés, nous ne manquerons pas de demander des explications sur d'éventuelles erreurs de facturation, ou plus grave, sur une présentation erronée des nouvelles conditions<br /> contractuelles.<br /> <br /> Jean Pierre SERRUS
Répondre