A propos du changement de logo et du 500ème anniversaire de la commune.

Publié le par esprit-village

Nous nous sommes opposés au changement de logo de notre commune. Nous avons dénoncé lors de deux Conseils municipaux  le caractère autocratique de cette décision prise seul,  par Robert VILLEVIEILLE, sans aucune consultation. Il en a d’ailleurs convenu en indiquant en séance qu’il avait conduit ce projet, avec la seule aide de deux collaboratrices (en charge de la communication et de l’abbaye de Silvacane). Les élus de sa majorité s’en sont plaints ouvertement. Son premier adjoint a même expliqué sa démission en s’appuyant en partie sur cette attitude.

Nous  continuons à penser haut et fort que le choix du logo d’un Village ne peut appartenir à son seul maire. Il s’agit d’un symbole qui mérite l’expression de toutes les sensibilités et le débat.

Nous constatons qu’un nouveau symbole est mis à mal par Robert VILLEVIEILLE. Celui de la célébration du 500ème anniversaire de la Commune.

Jean Pierre SERRUS avait pris le soin d’aviser les élus à ce sujet lors du Conseil Municipal du 27 février dernier. Il avait indiqué que l’organisation de simulacres de combats, dans l’enceinte d’un lieu de culte, était de très mauvais goût et sans aucun rapport avec l’histoire riche et complexe de notre commune, et avec la célébration de son 500ème anniversaire.

Comme on pouvait s’y attendre, à l’approche de la journée médiévale,  l’absurdité de ce choix saute aux yeux de nombreux rocassiers.

Ce dimanche, la conseillère municipale de la majorité Christine NAVIO a transmis un mail à tous les élus qui illustre  la subtilité de l’histoire de notre commune. Ce mail très instructif démontre d e toute évidence qu’on ne peut pas symboliser la fondation de notre village par des combats de chevaliers.

Une fois de plus, nous sommes amenés à poser  des questions sur la pratique du pouvoir de Robert VILLEVIEILLE, et sur le comportement  des élus de sa majorité.

Comment cette majorité a-t-elle pu concevoir un tel programme dans une commune aussi attachée à la culture et à la richesse de son histoire ?

Pourquoi Christine NAVIO a attendu d’être à deux semaines de la manifestation pour donner son éclairage ?

Pourquoi les élus de la majorité n’ont-ils pas accepté de débattre du choix du programme lors de notre intervention en Conseil Municipal ?

Comment Robert VILLEVIEILLE,  peut-il accepter que ce 500ème anniversaire soit ainsi « symbolisé », ou plus exactement caricaturé ?

 

Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article