A propos des fêtes du village

Publié le par esprit-village

Comme je l’avais fait le 28 avril pour la fête médiévale à l’abbaye de Silvacane, j’ai assisté ce dimanche à une nième manifestation pour le 500ème anniversaire de la fondation de La Roque d’Anthéron.

Je tiens à saluer le travail des bénévoles des associations du Village qui participaient à la préparation du repas du monde. Les plats étaient délicieux mais malheureusement il  n’y avait pas grand monde pour les déguster. Une fois de plus, cette fête voulue par le maire n’a pas rassemblé les rocassiers. 

Le succès ou l’insuccès  des fêtes municipales  témoignent de la capacité ou de l’incapacité du maire à rassembler son village, en dehors de toute considération partisane. Les dernières fêtes de la Saint-Louis, les dernières « Fêtes de la cerise et de la ruralité », la dernière fête des associations et ces fêtes du 500ème anniversaire du Village sont autant de signaux d’alerte du manque de cohésion de notre village. Ce constat d’échec est bien sur à mettre au bilan du mandat de Robert VILLEVIEILLE.

Nous devrons sans tarder inverser cette situation et réunir à nouveau les rocassiers autour de fêtes réussies. La Roque a connu des fêtes formidables et en connaitra de nouvelles. Mais pour cela il faudra cesser de diviser les rocassiers et tout faire pour les rassembler. Il faudra  tourner le dos à la gestion partisane de la vie communale. Il faudra écouter et respecter toutes les associations. Il faudra être plus rigoureux dans la dotation des moyens consacrés aux manifestations festives. Il faudra enfin être plus transparent dans l’évaluation des succès obtenus.

Je souhaite que nous soyons à nouveaux fiers de notre village et de nos fêtes.

C’est précisément l’ambition d’ESPRIT VILLAGE.

Jean Pierre SERRUS

Conseiller municipal d'ESPRIT VILLAGE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article