Contestons l'abandon du Centre Nautique

Publié le par esprit-village

« Par 38°C, le soleil brille de ses pleins feux, je recherche l’ombre et la fraîcheur. Comme en plein désert, je marche vers l’oasis salvatrice qui saura me désaltérer. Je cours après les lacs, les rivières, les piscines… Mais comme un mirage, notre chère base nautique me fait l’effet d’un bloc de sable sec, aride et inutile là où je m’attends à voir un lieu rafraîchissant et bienvenant… »

 

Voilà ce que beaucoup de Rocassiers peuvent se dire en ce début d’été 2009. La vue de notre piscine bien vide est désolante de pauvreté. Notre jeunesse court après les piscines surpeuplées des alentours, va se rafraîchir au bord de la Durance ou brave l’interdit par un plongeon dans le canal de Provence… Les familles prennent les voitures et parcourent des kilomètres à la recherche de ce plaisir simple du farniente au soleil et de la baignade en toute sécurité.

 

Et voilà qu’un projet proposé par la majorité sort de terre, on rebouche le trou et on propose un projet « majeur dans le développement urbain » de notre village :

  • Création d’une halle ouverte avec parvis d’accès au niveau du parking actuel
  • Espaces ouverts polyvalents permettant différentes activités
  • Equipements et locaux d’accompagnement
  • Paysage urbains et naturels requalifiés.

 

Selon la présentation faite par la majorité, la halle serait ouverte et pourrait recevoir des équipements de sonorisation.

 

Dans le document en notre possession destiné à l’information du public sur la teneur et le sens du projet, il n’est nullement fait mention des besoins des Rocassiers dans ces équipements. Est-ce une nouvelle salle de concert en doublon avec Marcel Pagnol? Une nouvelle salle d’activité sportive mais sans équipement ? Un centre culturel en plus du musée ou de la salle Marcel Pagnol ? S’agit il se seconder le festival de piano ? A quoi sont destinés les auvents ? Ah si, il y a un coin buvette, ce sera utile pour tous !

De plus, et cela est très étonnant, aucun élément de développement durable n’est présenté. Il n’est fait aucune mention d’une éventuelle analyse environnementale et sociale !

 

La majorité nous a toujours précisé que le site actuel n’était plus apte à recevoir un centre nautique. Pourtant un rapport d’experts rédigé il y a quelques années indiquait les travaux à réaliser pour la remise en état aux normes de la CPA pour un montant de 1,8 M€. Le projet d’abandon de la majorité est de 2,7 M€. En tenant compte de l’inflation, c’est un budget équivalent.

 

Concernant cette piscine, on nous dit également :

  • Le centre nautique n’est ouvert qu’une partie de l’année ! Le projet de la majorité concerne une halle et des auvents, sans aucun mode de chauffage. Ce projet ne sera donc réellement exploité qu’une partie de l’année,
  • Le centre nautique coûte de l’argent à la municipalité pour son exploitation ! Les équipements en projet de la majorité ne seront pas gratuits, aucune activité  rémunératrice n’est prévue,
  • Le centre nautique est consommateur d’énergie ! Les récentes avancées en matières de chauffage des piscines par le solaire peuvent garantir une diminution radicale des dépenses en chauffage de l’eau de piscine,  
  • Le collège apportera les équipements sportifs à la jeunesse ! Oui bien sûr, mais pas forcément un centre nautique dédié à toute la population Rocassière !

 

 

Ce que nous proposons :

 

Devant l’importance d’un tel projet qui engage la Roque d’Anthéron pour son avenir, il nous parait primordial de consulter les Rocassiers avant toute décision.

 

Nous proposons d’utiliser ce blog pour recurillir l’avis des Rocassiers et nous aviserons de la direction à donner à des actions pour la sauvegarde du centre nautique, pour le maintien de cet équipement municipal déjà payé par les Rocassiers.

Les 16 voix d'écart de la dernière élection n'autorise pas ce passage en force de la majorité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
La réponse de "tronçonnade" ne vous satisfait donc pas n°178?
Répondre
A
Et la déchèterie, vous ne m'avez pas répondu ?

à 177, je pense que nous sommes plusieurs à avoir "mal compris"
la fin de votre commentaire.
Répondre
A
N°176,

non,juste une attention particulière.

Arrêtez votre sempiternel refrain, c'est lassant.
Répondre
A
175 votre fin de commentaire laisse sous entendre quoi ?

une menace !
Répondre
A
Monsieur Serrus,

Merci de me répondre enfin.
Au risque de vous décevoir, je ne suis pas un élu, juste un petit adhérent d'associations.
Par contre, désolé de vous contredire sur un point, je vous invite à relire les commentaires de ces dernières pages concernant le lancement du sujet: associations et politique.
Je prends bonne note de ce que vous venez d'écrire.
Sincères salutations.
Répondre