La majorité trouverait donc le climat "délétère"

Publié le par esprit-village

Ainsi donc le maire et sa majorité trouverait le climat du village « délétère » (cf. rubrique de la majorité dans LA ROQUE INFO de Mars Avril.

 

Il est peut être utile de rappeler la définition de l’adjectif « Délétère » du Larousse. Vient du grec dêlêtêrios à traduire par nuisible. 1- Se dit d’un gaz toxique, nuisible à la santé -2 Littéraire Qui corrompt l’esprit : Doctrine délétère (synonyme : nuisible, corrupteur).

 

Nous laissons à leurs auteurs la responsabilité de ce terme et ce regard sur le village. Nous constatons une fois de plus que le maire et son cercle de rédacteurs ne maitrisent pas leur vocabulaire et leurs nerfs face au travail légitime,  serein et précis de l’opposition.

 

Ce travail nous entendons bien sur le poursuivre. Il nous conduit à étudier les dossiers et à alerter les Rocassiers sur les pratiques de la Municipalité.

 

Sur le dossier du Centre Technique par exemple, nous avons appris qu’aucun contrat de location ne liait plus  la Commune et le propriétaire des locaux actuel des ateliers municipaux situé Bd de la Paix depuis juin 2008. Nous avons demandé une copie d’un éventuel contrat d’occupation à titre précaire et la seule réponse que nous avons reçue est un courrier de Jean Louis TURCAN daté du 19 septembre 2008, adressé aux avocats du propriétaire de ce local ,et précisant :

« Maitre,

Nous avons bien reçu votre projet d’avenant au bail de location de l’ensemble sis au Boulevard de la paix à La Roque d’Anthéron.

Le délai de prolongation proposé nous apparaît bien trop court pour organiser le déménagement des services techniques qui l’occupent.

Il nous serait agréable de pouvoir nous maintenir dans les lieux au moins jusqu’au 31/12/2009.

Je vous prie d’agréer, Maitre, l’expression de mes salutations distinguées. »

Pourquoi le maire n’a-t-il pas précisé en Conseil Municipal que l’occupation du local actuel était à ce point précaire ? Comment peut-il espérer construire un bâtiment en quelques mois pour résoudre son problème ?

 

 

Toujours à propos du projet du centre technique municipal, nous avons demandé à voir le dossier de consultation des bureaux d’études qui aurait permis de retenir le Cabinet ASK-Architectures. Nous avons été surpris de découvrir un dossier bien mince constitué seulement d’un cahier des charges administratives,  d’une lettre de notification et d’un acte d’engagement relatifs à un marché à bons de commande « dans le domaine du bâtiment et des infrastructures pour des ouvrages à réaliser sur la commune de La Roque d’Anthéron ». L’acte d’engagement et le courrier de notification sont au nom personnel d’un architecte dénommé Sébastien KRIER installé 34 rue du Puits Neuf à Aix en Provence. Ce n’est pas peu dire que de constater qu’il s’agit d’un dossier bien léger pour confier des prestations intellectuelles importantes pendant une durée d’un an, renouvelable deux fois. Nous demanderons des précisions dés lundi : offres concurrentes, tableau de comparaisons des offres, critères de jugement etc.

 

Notre jugement de la situation est beaucoup plus objectif que ne le sont les dérapages verbaux de la majorité. Nous pensons que beaucoup de dossiers sont mal gérés et nous entendons jouer pleinement notre rôle de contrôle démocratique. Nous regrettons d’avoir à le faire dans un contexte difficile entretenu par la majorité.

Nous regrettons par exemple que des propos soient formulés à notre encontre devant le personnel municipal.  Nous demandons à ce que les employés municipaux soit tenu à l’écart des débats entre la majorité et l’opposition lors des échanges du maire avec les employés municipaux.


Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Cher autre anonyme, <br /> C'est un fait "avéré", pouvez vous l'"avérer" mieux que ça? En argumentant par exemple? non bien sûr...<br /> Je savais que tout était diffamation sur ce blog mais là vous vous approchez du but msieurdame..<br /> Au fait, l'anonymat n'est pas approuvé par monsieur Serrus qu'en pensez-vous?
Répondre
A
malheureusement des employés municipaux sont soumis à divers brimades depuis les dernières élections c'est un fait avéré.Comme l'est le très mince et très troublant dossier du centre technique.
Répondre
A
méfiez vous de "ON" b!!
Répondre
A
Alors là, c'est vraiment un autre monde. Mais pourtant c'est le notre et on ne peut pas accepter cela. Si ça ne se règle pas , pourquoi ne fait -on pas appel à la loi , tout simplement ?. De quel droit peut-on obliger les employés municipaux à voter pour quelqu'un en particulier ?. De quel droit les menace t-on ?. Sous quel régime dictatorial faisons-nous partie ?. J e n'ai jamis vu ça, c'est scandaleux!!!
Répondre
A
oui on a même dit que ceu qui on vote pour la bande a serrus ca va barder pour eu et c est pas nimporte qui qui la dit.
Répondre