Le bail de location du local occupé par les services techniques est échu depuis le 30 juin 2008

Publié le par esprit-village

Ce mercredi 4 mars, nous avons demandé et obtenu une copie du contrat de bail du local de 1206 m2 occupé par les services techniques de la Commune sur le Boulevard de la Paix.

 

Ce bail a été signé le 19 juin 2006, pour une durée de deux années (démarrage au 1er juillet 2006 et échéance au 30 juin 2008).

 

A la fin du document une mention manuscrite précise « il est entendu que le 30 juin 2008 est la limite de ce bail qui ne saurait aller au-delà. »

 

Les éléments en notre possession nous conduisent à penser que le maire connaissait cette échéance depuis 2006. Pourquoi a-t-il fallu attendre cette demande de subvention du 25 février 2009, et nos investigations qui ont suivi, pour apprendre que la situation des services techniques est plus que précaire depuis le mois de juin 2008 ?

 

On comprend mieux l’urgence du projet de nouveau centre technique municipal. Mais quoi qu’il arrive, la construction d’un nouveau bâtiment prendra de longs mois. Qu’en est-il de l’hébergement des services techniques dans le local actuel dont le bail est échu ? Existe-t-il un accord écrit entre la commune et le propriétaire ?

 

La gestion du dossier des locaux du Centre Technique Municipal est décidément bien étrange !

Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Oui, nous aimerions en savoir plus, l'article dans la Provence concernant le centre technique vaut le détour.
Répondre
J
Réponse à N° 48 (et 50)<br /> Le projet de Centre Technique Municipal n'est pas encore dans la phase de réalisation. Il est dans la phase "programmation".<br /> A ma connaissance ASK-Architecture a rédigé un programme dans le cadre d'une mission d'Assistance au maitre d'ouvrage et s'inscrivant dans le cadre d'un marché à bon de commandes (réponse du maire à ma question en Conseil Municipal le 25 février).<br /> L'architecte qui "dessinera" et qui aura la mission de maitrise d'œuvre n'est pas encore désigné. Je suppose que le programme d'ASK-Architecture servira de base à la consultation de candidats architectes pour la mission de maitrise d'œuvre.<br /> <br /> Nous ne manqueront pas de vous informer du développement de ce dossier dans ses prochaines phases.<br /> <br /> Je vais également me renseigner pour savoir comment ASK-Architecture a été sélectionné et le cadre de son marché à bon de commande. Le règlement des marchés publics votés par la majorité municipale lui permet en effet de laisser l'opposition à l'écart de ses achats de prestations (au moins jusqu'à 50000 €). Nous avons en revanche la possibilité de consulter les documents.
Répondre
A
les question posées dans le commentaires 48 sont très interressantes et demanderait des réponses.
Répondre
P
J'ai reçu dans ma boite aux lettres "La Roque Info" comme tout un chacun.<br /> Nous sommes sensés y trouver "Toute l'actualité de notre villages en quelques pages..."<br /> En tout cas c'est à mourir de rire. Je crois que je vais devenir accro aux encarts de Mr le Maire s’il poursuit en ce sens. De toutes les façons il vaut mieux en rire qu’en pleurer !<br /> <br /> Est-ce-que le groupe d’opposition dérange tant que ça Mr le Maire pour se sentir obligé de rajouter des explications plus ou moins fumeuses en première page ? <br /> Comment se fait-il qu'il se sente obligé de conclure sur "les visées individuelles". Peut-être s'exprime-t-il sur un sujet qu'il connait bien et qu'à n'en pas douter il maitrise parfaitement. Peut être cherche t'il à offenser ? Je l'ignore mais c'est très mal venu.<br /> Il y a une expression qui pour un médecin de formation colle plutôt bien "L'hôpital qui se moque de la charité"<br /> <br /> Comment peut-on se permettre d'agresser personnellement quelqu'un dans la "libre expression"? J'ignore si Mr Serrus est omniscient. Si c'est le cas il est dommage que nous n'utilisions pas cette faculté. :-)<br /> <br /> Quoiqu'il en soit j'ai parcouru la libre expression de la minorité. Les commentaires sur les choix qui sont faits en conseil s'adressent à la majorité et pas à Mr Turcan personnellement.<br /> Il me semble que Mr Turcan devrait garder un peu de retenue. Et considérer :<br /> • que le groupe de la minorité ne se réduit pas à une personne mais qu’il est constitué de plusieurs conseillers municipaux qui sont là en fonction du choix électoral de la moitié (-16) des électeurs votants lors des dernières élections,<br /> • que ce groupe exprime un point de vue qui quelquefois diffère de celui de la majorité et c’est bien normal [il ne s’agit pas d’un troupeau de moutons]<br /> • que l'on a déjà vu divers points de vue s'exprimer dans le groupe de la minorité mais jamais dans le groupe de la majorité<br /> • Et que nous aimerions que les conseillers de la majorité s'expriment plus souvent et en toute liberté. Il me semble que les débats en seraient beaucoup plus riches.<br /> <br /> Toujours en première page nous sommes appelés à agir tous ensemble pour sauver la planète.<br /> Je suggère donc de supprimer la couleur, d'utiliser un papier moins luxueux et de supprimer les articles inutiles afin d'économiser l'encre comme ceux sur "le centre technique municipal" ou "la vérité sur vos impôts".<br /> <br /> Je note toutefois un net progrès les conseillers de la majorité ont signés le texte de libre expression. J’ignore s’ils étaient réellement tous d’accord avec la formulation de ce texte ? Sincèrement je ne le pense pas.
Répondre
E
Je voudrais juste revenir sur un point qui me semble important. Cet architecte à été choisi comment? Y a t-il eu un appel d'offre pour le choix du projet, y a t-il eu plusieurs projets et celui retenu était il le mieux adapté tant au niveau aménagement qu'au niveau financier. Si vous avez des renseignements sur ces points j'aimerai bien les connaitre.
Répondre