Le programme du Centre Technique Municipal prévoit une surface de 1500 m2 !

Publié le par esprit-village

Comme convenu lors de l’entretien téléphonique relaté dans l’article précédent, Jean Pierre SERRUS s’est rendu à la mairie le vendredi 27 février après midi pour consulter le programme du Centre Technique Municipal.

 

Le secrétaire Général a remis à Jean Pierre SERRUS la copie d’un document rédigé par le bureau « ask>architecture » et intitulé « Programme pour la création d’un centre technique municipal à la Roque d’Anthéron «  et daté du 15 janvier 2009.

 

Ce document classique de programmation pour un équipement de cette nature décrit le projet en 41 pages. Nous pensons utile de retranscrire quelques extraits (texte original) :

 

«PRESENTATION

 La Ville de la Roque d’Anthéron envisage de réaliser un nouveau bâtiment pour ses services techniques. Les raisons de ce projet sont les suivantes : Les Services Techniques occupent actuellement un bâtiment en location que le propriétaire veut récupérer pour la réalisation d’un projet différent.

Les travaux seront financés par la Commune.

Le présent document constitue le programme des travaux d’aménagement à réaliser. Ce document est la synthèse des besoins et des études préliminaires de définition et de faisabilité recueillis auprès des services techniques de la ville. Les principaux acteurs sont Monsieur Jean Louis TURCAN, maire de la commune et le directeur des services techniques.

 

PROJET A REALISER

Le projet des Services Techniques pourra se décomposer en 4 unités distinctes :

-          L’unité fonctionnelle regroupant les services administratifs, sociaux et services généraux

-          L’unité technique regroupant les garages, box travaux, lieux de stockage intérieur

-          Le logement du gardien

-          Les aménagements extérieurs regroupant les stockages extérieurs, aires de lavage, parking utilisateurs et visiteurs, et aires de services.

Lors de l’établissement de ce programme, la municipalité n’a pas encore pris la décision de délocaliser éventuellement les services administratifs installés actuellement en mairie dans le futur Centre Technique Municipal. La configuration avec l’ensemble des services techniques apparait dans ce programme sous la forme de variante.

D’autre part le projet devra être réalisé en deux phases consécutives :

1ère phase : réalisation de l’unité technique pour accueillir dans un premier temps tout le côté technique de l’opération. Les services technique fonctionneront avec cette unité réalisée et avec l’installation de l’unité fonctionnelle dans les locaux provisoires de type « Algécoé sur le site.

2ème phase : achèvement du projet avec la réalisation de l’unité fonctionnelle, du logement du gardien et des aménagements extérieurs.

 

SITUATION

La commune de la Roque d’Anthéron réserve un foncier de 12 ha environ pour la construction d’un collège, d’un centre technique municipal, d’un centre de formation par alternance et d’équipements sportifs.

Ce foncier se situe à environ 600 m du centre de la commune de la Roque d’Anthéron

, lieu dit Les CARRAIRES

Le terrain du centre technique municipal couvre une superficie totale de 6 313 m2.

 

SURFACE DANS ŒUVRE

-          services administratifs : 234 m2 avec variante + 42 m2

-          services du personnel : 114 m2

-          services généraux : 21,6 m2

-          ateliers 1025 m2

-          logement : 127,6 m2

-          TOTAL 1522 m2 avec variante + 42 m2

 

ESTIMATION (valeur décembre 2008)

Bâtiments

-          Bâtiments :

o        services administratifs, personnel et généraux : 530 000 € HT (+ variante 55 000 € HT)

o        Hall atelier : 1 000 000 € HT

o        Logement : 125 000 € HT

-          Aménagements extérieurs : 600 000 € HT (Voies d’accès, parkings, aires de services et de stockage couvertes, casiers de stockage, distribution de carburant, clôtures, portails, portillons, cheminements piétons, ..)

Total de la base : 2 255 000 € HT

Total de la base + variante : 2 310 000 € HT »

 

Remarques sur ce programme :

Ce document précise que l’urgence vient du désir du propriétaire actuel de récupérer le local actuellement occupé par les services techniques. Ce n’est pas l’explication du maire dans la délibération qui évoque « un bail qui arrive à échéance en 2009 ». Quelle est la vraie raison ?

 

Le montage de l’opération en urgence entraine un phasage en deux temps qui complique tout et alourdi la note. Si la raison est une échéance de bail, c’est dommage mais incontournable. Cela confirme la légèreté de la municipalité dans la conduite d’opération. Si la raison est une simple volonté du bailleur, ce n’est pas acceptable. Il faut que le maire s’explique.

 

Le programme décrit un projet qui mérite un débat sur les besoins et les moyens de la commune en matière de services techniques. Il est vraiment étonnant qu'un document daté du 15 janvier n’est pas fait l’objet d’une présentation avant le vote d’une demande de subvention le 25 février. Les élus d’opposition maintiennent  leur position réservée sur le projet et sur son coût. Le maire s’est engagé à ce que ce sujet soit inscrit à l’ordre du jour du prochain conseil municipal. L’opposition y veillera.

 

 

Retour sur le débat au conseil municipal du 25 février

Le seul élu ayant travaillé sur ce dossier semble être le maire désigné dans le programme comme « principal acteur ». Cela permet d’excuser le conseiller municipal chargé de présenter le dossier  qui n’a pas de responsabilité sur ce projet. Cela permet d’excuser également le Secrétaire Général qui a certes rédigé le projet de délibération mais qui n’est pas impliqué dans le projet. Cela met évidement le maire dans uns situation inconfortable. Ne pas déléguer est une chose. Ne pas être capable de défendre un projet dont on est le seul responsable en est une autre.

Jean Pierre SERRUS a pris le soin de demander aux Conseillers Municipaux de la majorité s’ils avaient vu ce dossier. La suite des événements prouve que ce dossier n’a pas fait l’objet d’un travail de fond collectif. Tout élu ayant participé à une réunion de travail sur ce programme devrait avoir en tête la surface du projet.

 

 

Lors de ce Conseil Municipal, le maire s’est montré agressif et dédaigneux à l’encontre des élus d’opposition dans l'exercice de leur mandat. Certains élus de sa majorité (pas tous, une minorité mais en particulier Monsieur Jacky Moine) se sont montrés ironiques et ont tenté de perturber le débat par des interventions impolies que le maire n’a pas jugé bon de faire cesser.

 

Les élus d’opposition sont confrontés depuis un an maintenant à ces pratiques du maire et d’un cercle limité de colistiers. Nous espérons vivement que ce nouvel épisode le conduira à changer ses comportements, d’autant plus injustifiés que sa légitimité repose seulement sur 16 voix.

 

Il y avait ce mercredi soir autour de la table du conseil des regards dubitatifs…… 


Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Bonjour,<br /> <br /> Une commune viens de me contacter afin de réaliser un prog pour un CTM,bureaux administratifs et salle polyvalente.<br /> Est-il possible de disposer du programme évoquer afin de m'inspirer de ce support pour la rédaction de mon prochain programme? si vous disosez d'autres exemples (écoles maternelles et/ou<br /> primaires), je suis également preneur.<br /> avec mes remerciements<br /> <br /> <br />
Répondre
A
commentaire 37, "éclairant dans la première partie de son commentaire ne fait que constater la réalité, je viens de relire le blog et le fait est.<br /> Quand à la seconde partie, votre réaction tant à prouver qu'il n'est pas si aveugle que ça, mais là c'est une autre histoire.
Répondre
A
"éclairant", votre lumière est plus que selective, vous devriez la faire règler pour y voir mieux et plus loin que le bout de votre nez. L'objectivité n'est pas branchée.
Répondre
C
au commentaire 32, nous n'allons pas encore revenir sur votre principal cheval de bataille: les propos du blog et patati et patata...vous n'avez surement que cela à vous mettre sous la dent contre la liste Esprit village, piètre consolation je vous l'accorde, il faut bien reconnaître que ces élus font du très bons travail et que c'est grâce à eux et à ce blog que nous avons une communication et une information sur les décisions municipales, et comme nous pouvons le constater le débat sur le projet du centre technique et son cout c'est ici sur ce blog et pas ailleurs qu'il se tient.<br /> Merci à toute l'équipe, et je tiens aussi à souligner une chose qui n'aura échappée à personne, la grande différence qu'il y a entre Monsieur serrus et notre premier magistrat c'est que le premier à toujours l'élégance, le courage et la détermination de défendre les gens, quant au second, quand il peut leur faire porter le chapeau et les accuser de ses propres erreurs il ne se gêne pas. Nous le constatons encore avec cette malheureuse affaire de superficie du centre technique.
Répondre
É
Informer à mon humble mesure !<br /> Mais de quoi nous informez vous ? qu'apportez vous sur le blog comme informations concrètes et<br /> vérifiées sur la vie municipale ? le plus souvent vous venez nous servir que les partisans de la liste esprit village sont de gros méchants, que la liste Turcan c'est beaucoup mieux, "je suis pour sans être avec".<br /> Allez,la cause que vous servez n'est que la votre, en vue d'une prochaine élection peut-être?
Répondre