Les élus d'opposition distribuent une lettre d'information.

Publié le par esprit-village

Comme tous les Rocassiers n'ont pas accès à Internet, comme la tribune de l'opposition dans la ROQUE INFO est insuffisante, nous avons décidé de ditribuer une lettre d'information.
Nous le faisons avec nos moyens personnels puisque nous ne disposons d'aucun budget pour cela. Vous nous excuserez pour la taille de la typo des documents distribués dans vos boites à lettres, mais nous privilégions le fond à la forme......

LETTRE D’INFORMATION DES ELUS D’OPPOSITION

DU CONSEIL MUNICIPAL

DE LA ROQUE D’ANTHERON

 

N°1 du 19 juillet 2008

 

JP SERRUS – I RICARD – M ROUSSIER – L CHRISTOPHE – N GRAVEL – C VIRETTI GARCIA – JM MATHELET

 

Le rôle des 7 élus d’ESPRIT VILLAGE consiste à s’informer, à instruire et à orienter les actions de la municipalité sur les dossiers traités en Conseil Municipal.

Notre position lors des votes est dictée selon des principes simples :

·          Vote « pour », sur les sujets dont nous sommes parfaitement informés et que nous pensons être dans l’intérêt du village,

·          Abstention, lorsque l’information qui nous est donnée est insuffisante pour que l’on puisse prendre une décision en toute objectivité,

·          Vote « contre » lorsque les décisions sont contraires aux principes que nous avons développés dans la campagne électorale et contraires à l’intérêt du village.

 

Nos positions sont systématiquement expliquées en séance. Les débats ne sont hélas pas retranscrits dans les comptes rendus des Conseils Municipaux. Cette lettre a pour objectif de mieux informer les Rocassiers à ce sujet.

 

Mise au point concernant notre vote au sujet des taux d’imposition.

Le compte rendu du conseil municipal du 15 avril 2008 présenté à la page 6 du dernier exemplaire de La Roque Info est à la limite de la malhonnêteté intellectuelle.

A en croire ce compte rendu, le point fort de ce conseil municipal a été le vote d'une baisse moyenne de 5% des taux d'impôt locaux "proposée par le maire" et "adoptée à la majorité absolue de 22 voix pour et 7 voix contre", avec, entre parenthèse et en majuscule, le nom des sept "illuminés" qui ont osé s'opposer aux baisses d'impôts.

Les rocassiers se souviennent, de la campagne électorale au cours de laquelle la liste Esprit Village avait critiqué de manière très ferme et très précise la politique financière de la municipalité en indiquant qu'elle menait à une ponction fiscale excessive par rapport aux dépenses publiques réalisées (120 euros par ans sont prélevés sur chaque habitant de notre commune sans recevoir de contrepartie en service public).

Les rocassiers doivent donc savoir que si les élus de la "minorité" n'ont pas voté les baisses de taux d'impôts décidés en conseil municipal du 15 avril, c'est parce qu'ils les trouvaient INSUFFISANTES par rapport aux capacités de la commune. Les rocassiers méritent, croyons-nous, que des efforts plus importants soient faits pour leur redonner, soit en baisse d'impôts, soit en hausse de qualité de service, une partie des excédents de fonctionnement que réalise la commune sur leur dos. Nous invitons donc les lecteurs à remplacer la dernière phrase du résumé du compte rendu du conseil municipal du 15 avril par:
"La baisse de 5% de ces taux proposée par le maire a été jugée insuffisante par l'opposition municipale et n'a donc été adoptée qu'à la majorité de 22 voix pour et 7 voix contre".

 

L'opposition est qualifiée de minorité dans LA ROQUE INFO de juin 2008.
L'utilisation de ce terme n'est pas un hasard. Le Maire a de la suite dans les idées puisqu'il l'avait déjà utilisé à plusieurs reprises lors du Conseil Municipal du 6 juin dernier.
Cela correspond parfaitement à la vision et à la pratique du pouvoir de Jean Louis TURCAN. Il emporte une élection avec 16 voix d'avance, mais la seule chose qu'il retient c'est qu'il détient la majorité. Il ne voit dans ses opposants qu'une minorité.

 

A propos des listes présentées à l’élection des délégués du village pour les sénatoriales

La liste présentée par l'opposition était sans surprise: il s'agissait des sept élus d'ESPRIT VILLAGE dans le même ordre que lors des élections municipales.

La liste conduite par Jean Louis TURCAN était plus surprenante: l’ordre de l'élection municipale était respecté pour le maire, les 8 adjoints, mais au-delà il y avait de nombreuses modifications. Au final, Madame BELLUCCI et Messieurs MOYNE et BELLORGEOT sont élus délégués alors que l'ordre de la liste "LA ROQUE EN MARCHE" aurait désigné Fatima BOUKERCHE, Denis KUNIEWSKI-LEBRUN et Solange LO NOBILE.

Il serait intéressant de connaitre les raisons de ces choix. Dans la majorité, y aurait-il des élus plus aptes que d’autres a être de grands électeurs ?


 Extrait du compte-rendu du Conseil du 27 juin (Conseil animé par Robert VILLEVIEILLE en l'absence du maire)

Approbation du PV de la séance du 6 juin:
La municipalité n'a pas été en mesure de présenter ce procès verbal dans le dossier de convocation. Celui-ci n'a donc pas été approuvé en séance. La municipalité maîtrise mal l'exercice du consensus pourtant nécessaire à la rédaction d'un procès verbal. Avec un peu d'expérience, nous espérons que les choses s'amélioreront.

Désignation des délégués de notre village aux élections sénatoriales:
L'élection en séance, réalisée à la proportionnelle et à la plus forte moyenne, a désigné sans surprise 12 délégués de la liste conduite par Jean Louis TURCAN et 3 délégués de la liste conduite par Jean pierre SERRUS.
Pour l'opposition municipale, les trois délégués élus sont Jean pierre SERRUS, Isabelle RICARD et Michel ROUSSIER. Laurence CHRISTOPHE a été élue suppléante.


Approbation du rapport technique et Financier de la Société des Eaux de Marseille pour l’exercice 2007 Service de l’eau et de l’Assainissement
L’opposition a voté pour. JM MATHELET a demandé d'optimiser les coûts de travaux de voirie en profitant d'interventions sur le réseau d'eau potable pour traiter en même temps l'amélioration des réseaux d'assainissement en prévision du projet de la nouvelle station d'épuration.

Avis sur les rapports annuels relatifs au prix et à la qualité du service Public d’eau Potable et d’assainissement.
Les éléments nécessaires à l'analyse de ces rapports n'étaient pas joints au dossier de convocation. Ces points ont été repoussés à une séance ultérieure.

Versement des indemnités d’éviction au profit des locataires de terrains situés lieudit « les Carraires » Les élus d'opposition ont voté pour.

 Extrait du compte-rendu du Conseil du 06 juin

Approbation du PV du conseil du 15 avril dernier
Les membres de l'opposition n'ont pas approuvé le PV qui ne fait qu'enregistrer les résultats des votes sans résumer le contenu des débats.

Lecture des décisions et actes depuis le dernier conseil
Nicolas Gravel fait remarquer que la liste est très longue et demande que soit annexée au dossier de préparation la liste de ces décisions et actes. Cette proposition n'est pas retenue.


Règlement intérieur du Conseil Municipal
Malgré sa demande, l'opposition n'a pas obtenu qu'une page entière lui soit réservée dans la ROQUE INFO. Nous aurons droit à une demi-page et la majorité disposera de l'autre demi-page d'une page réservé à l'expression des élus. C'est l'application stricte de la loi. Le maire n'a pas su tenir compte du score de l'élection. C'est dommage et c'est contraire une fois de plus à ce qu'il avait déclaré au soir des résultats. Il continuera à diriger sans concession...

Désignation de la commission communale des impôts
Sur 32 membres proposés, la majorité a choisi 14 membres de la liste LA ROQUE EN MARCHE. Cela ne respecte pas l'équilibre des élections. Nous avons  voté contre.

Modification du règlement intérieur de la commande publique
La majorité propose un texte qui permet de ne pas recourir au passage en commission jusqu'au seuil maxi autorisé des marchés à procédures adaptés (MAPA) de 206 000 €. L'opposition ramener ce seuil à 50 000 €. La majorité n'a pas souhaité doter le conseil municipal de cette mesure de contrôle des procédures de consultation. C'est dommage. Les élus d'ESPRIT VILLAGE ont voté contre.

Admission en non valeur de 3 299,62 € à la suite de la regrettable affaire du restaurant de la Baume.
La filiale de la société LAVANDIS qui avait exploité le restaurant de la BAUME a laissé des impayés à des commerçants du village, et à la commune elle même. Nous avions vivement contesté à l'époque l'attribution sans mise en concurrence de l'exploitation d'un restaurant à des spécialistes de l'immobilier (qui sont passés en justice pour de nombreuses opérations douteuses). Trois ans plus tard, en conseil municipal, on nous propose d'acter que cela aura coûté 3299,62 €. Nous avons voté contre pour signifier notre émotion de voir l'argent public géré avec négligence. Il y a forcement des responsabilités de la municipalité qui ne sont pas assumées. C'est un peu facile pour le maire de classer l'affaire en précisant que d'autres "ont encore plus été grugés". Décidemment ce restaurant de la BAUME est un véritable roman comme nous le verrons plus loin.

Subventions aux associations
Les élus d’opposition ont voté plusieurs demandes de subvention : Festival du Luberon, Festival Intercommunal de Quatuor à cordes du Lubéron, Prévention Routière, Secours Catholique, Société de Chasse (abstention de Nicolas Gravel), Archers de l’Alycastre, Electric Coyote Gang, UNC-UNCAFN, Société Provençale de Recherche, Association Sportive du Collège des Garrigues. Seuls 2 dossiers ont fait l'objet de débats.
Maison Familiale Rurale qui gère le CFA de la BAUME demande une subvention de 7500 €.
Jean Pierre SERRUS porte à la connaissance que les comptes de cette association présentent des dépenses de réception qui méritent pour le moins des explications. En 2006 les dépenses de réception étaient de 291,97 €, en 2007 elles ont été de 2273,06 € et en 2008 elle devrait être de 700 €. Pourquoi ces fluctuations. Pourquoi ce montant très élevé en 2007. Pourquoi un centre de formation d'apprentis dépense-t-il autant d'argent pour des frais de réceptions? Selon les élus d'ESPRIT VILLAGE, ces questions doivent obtenir des réponses avant que la commune ne continue à verser des subventions qui s'ajoutent à un important dispositif d'aide au CFA.
Le maire a préféré retiré ce point qui sera abordé ultérieurement!
Société de chasse.
Nicolas Gravel a demandé des explications au sujet de la demande de subvention 8000 € et au sujet des 6600 € que la majorité propose de verser. Les explications ne l'ont pas convaincu. La subvention a été votée et seul Nicolas Gravel s'est abstenu. Cela démontre la liberté d'action et de jugement des membres de la liste ESPRIT VILLAGE qui ne se contentent pas de prendre des positions de principe et qui étudient les dossiers pour se prononcer sur le fond.  

QUESTIONS DIVERSES
Les élus d'ESPRIT VILLAGE ont demandé la création de trois commissions communales pour le sport, pour le commerce, l'artisanat, l'industrie et pour la sécurité. Le maire a répondu que ces commissions ne seront créer que lorsque cela sera juger nécessaire. Nous notons avec étonnement que le sport et le commerce ne méritent de commissions. C'est dommage que le maire ne prenne pas en compte les propositions constructives de son opposition.

Extrait du compte-rendu du Conseil du 15 avril

Les 12 premiers points : l'opposition municipale s'est abstenue après avoir expliqué que le niveau de détail exposé dans le dossier de préparation et le temps d'analyse avaient été insuffisants pour pouvoir juger sur le fond la gestion de l'exercice passé.  

1- Compte administratif de la commune exercice 2007

2- Compte administratif du service de l'eau exercice 2007

3- Compte administratif du service de l'assainissement exercice 2007

4- Compte administratif de l'office municipal du Tourisme exercice 2007

5- Compte de gestion de la commune exercice 2007

6- Compte de gestion du service de l'eau exercice 2007

7- Compte de gestion du service de l'assainissement exercice 2007

8- Compte de gestion de l'office municipal du Tourisme exercice 2007

9- Affectation des résultats de la commune

10- Affectation des résultats du service de l'eau

11- Affectation des résultats du service de l'assainissement

12- Affectation des résultats de l'office municipal du Tourisme


Le point 13
consacré au budget primitif de la commune pour l'exercice 2008 a été plus animé. Après un exposé général de l'adjoint G GIELY, les questions ont fusé de la part de N GRAVEL, I RICARD et JP SERRUS. Nous n’avons pas obtenu de réponses claires sur l'augmentation des frais de personnel  (+ 25% en 2 ans), sur l'absence de détails sur les investissements à venir et sur le fait que toute la stratégie d'équipement de la municipalité en place repose sur le projet de collège qui n'est pas acquis. Deux questions sont restées sans réponses : Quelle enveloppe des investissements  de la commune est à prévoir pour l'ensemble des projets liés à ce collège ? Que se passera-t-il si la décision de construction du collège n'intervenait pas dans un futur raisonnable? Le maire lui-même ayant indiqué en séance qu'il ne savait pas si ce collège se ferait « dans 3 ans, dans 10 ans, ou jamais ».  Nous avons voté contre ce budget.

Points 14 et 15: l’opposition s’est abstenue sur les votes des budgets primitifs des services de l’eau et de l’assainissement, en l’absence d’une vision précise des enjeux et des investissements sur le mandat 2008-2014. Nous voulons que le projet de nouvelle station d’épuration soit l’occasion d’un vrai débat sur le thème du développement durable et de l’environnement.

Point 16 :l’opposition à voté contre le budget primitif de l’office de tourisme et a indiqué qu’elle souhaitait plus de détail sur le provisionnement de 70 000 euros pour frais d’acte de contentieux. L’opposition souhaite plus d’information sur l’association qui gère le centre de formation d’apprentis (CFA), sur la convention et sur l’impact réel de cette opération sur le plan financier.

Point 16 et 17 : l’opposition s’est abstenu sur le vote des budgets primitifs de l’abbaye de Silvacane et du Comptoir-Boutique.

Point 19 : les 7 élus d’ESPRIT VILLAGE se sont opposés au vote des taux des Taxes Locales. Dans le prolongement du débat sur le budget primitif 2008 de la commune, nous avons jugé que la baisse du taux des taxes locales était insuffisante compte tenu de l’importance de la pression fiscale locale à la Roque et compte tenu de l’importance de  l’excédent de fonctionnement.

Points 20, 21 : l’opposition s’est abstenue sur le vote des autorisations de programmes et crédit de paiement  sur la liste des marchés conclus en 2007.

Point 22 : Vote de subventions aux associations.  L’opposition a voté pour les subventions pour l’Accueil, pour les associations des amis des 4 écoles primaires, pour les Arts Martiaux, pour l’ASARD, pour Country Roque Festival, pour la crèche des Colibris, pour la société protectrice des animaux, pour le Tennis Club du Pijoret, pour le Théâtre du Vide.

Elle s’est abstenue pour le vote de la subvention du Foyer Rural en raison du manque de précision sur l’augmentation importante de 220%  (9 000 € en 2007 et 20 000 € en 2008).
 

Point 23 : l’opposition s’est abstenue lors du vote sur la création de postes

Point 24 : l’opposition s’est abstenue lors de la désignation du délégué local élu au CNAS

Le conseil municipal s’est terminé sur une vive controverse. Jean pierre SERRUS avait demandé un débat sur un soutien de la commune au peuple Tibétain (opération un drapeau pour le TIBET). Le maire a jugé que ce sujet ne méritait pas de débat en conseil municipal. Nous aurions souhaité connaitre le sentiment de 21 membres de la majorité municipale qui sont ainsi privés de leur droit d’expression sur un sujet d’actualité.

Le maire a le droit d’être opposé personnellement à ce soutien au peuple Tibétain. A-t-il pour autant le droit d’imposer son choix à ses colistiers ? A-t-i le droit de privé le conseil municipal d’un débat sur un thème humaniste ?


Vous pouvez être régulièrement informés sur les positions des sept élus d’opposition en consultant le blog : http://esprit-village.over-blog.fr/

Vous pouvez également nous rencontrer lors de nos permanences en Mairie :

NOM

Domaines de compétence

 Permanence en mairie

Laurence CHRISTOPHE

Affaires sociales

 

 Le mercredi sur RDV

Nicolas GRAVEL

Développement économique et finances

 Le vendredi après midi

Jean Maurice MATHELET

Environnement et développement durable

 Sur rendez-vous

Isabelle RICARD

Animation du village, vie associative et culturelle

 Le mardi matin

Michel ROUSSIER

Relation avec les villageois, agriculture

 Sur rendez-vous

Jean pierre SERRUS

Administration des collectivités locales, gestion du personnel, sport

 Les lundis et vendredi après    midi

Céline VIRETTI GARCIA

Affaires sociales, scolarité et animation

 Le vendredi de 12h à 13 h 30



Vous pouvez réagir en rédigeant un commentaire sur ce blog
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Intimidation au boulodrome avec une tentative d'incendie, mais tous le monde s'est mobilisé pour nettoyer tous les murs, chaises, tables, frigo.... qui avaient été souillé par la fumée, afin que le concours de boule du soir puisse se dérouler dans les meilleures conditions.
le maire n'est venu voir les dégâts que le soir, lors du concours, pourtant, il était présent le matin en mairie !!!! pourquoi n'est il pas allé voir les dégâts avant, alors que le fourgon de la gendarmerie a stationnait une bonne partie de la matinée devant ???????

Sachez qu'une agréable journée se prépare pour le 31 Août, au programme, concours de boules pour les enfants le matin, puis paella le midi, suivi d'un mixte par trois.
soyez nombreux, la journée s'annonce super agréable !!!
comme au bon vieux temps.
Répondre
L
L'équipe de modération a supprimé 4 messages qui proposaient des informations sans signatures (non fiables).
Répondre
A
Sans compter le car qui a brulé près des pompiers il y a pas longtemps et que tout le monde n' a rien dit et les voitures qui brulent dans la roque mais personne dit rien renseignez vous
Répondre
D
Et vous avez vu "as", cette année la Saint-Louis ne tombe pas le week-end de la Saint-Louis, ils sont forts à la Mairie. Le feu d'artifice du 14 Juillet est tiré au mois de décembre. Bientôt on fêtera Noël le 15 Août. Quelle pagaille !
Répondre
C
Tentative d'intimidation aux jeux de boules,
ce matin, des individus ont tenté d'incendier le local des boules !!!!
beaucoup d'entre nous se sont impliqués pour remettre en route, l'association bouliste et permettre que l'on puisse s'y retrouver en toute convivialité, un bureau à été refait et les rocassiers reprenaient le chemin du jeu de boules, malheureusement, nous sommes désolés de constater au vu des derniers évènements, que des individus dangereux et sans scrupules tentent d'anéantir le travail de la nouvelle équipe. Nous dénonçons cet état de fait.
Répondre